En bref les informations Startups de la semaine 07-2019

Toutes actualités Startup de la Semaine

Les informations startups

à coté desquelles

il ne faut pas passer.

par Jerome le 15 février 2019 à 20:00.


La France et les Emirats arabes unis vont coopérer en matière d’intelligence artificielle

Le ministre français de l’Économie Bruno Le Maire a annoncé dimanche le début d’une coopération entre la France et les Emirats arabes unis en matière d’intelligence artificielle, qui sera selon lui « un des fils directeurs de la relation bilatérale » dans les années à venir. Un accord de coopération en ce sens a été signé dimanche avec le ministre d’Etat émirati chargé de l’Intelligence artificielle, Omar al-Olama, a précisé l’entourage de Bruno Le Maire. Une mission émiratie se rendra en France « dans les prochaines semaines » et « aura vocation à identifier très concrètement les start-ups et les PME qui pourront participer à cette coopération », a indiqué le ministre français. « C’est sans doute le point clé de mon déplacement sur le plan bilatéral », a-t-il affirmé à l’AFP, se réjouissant que « beaucoup de dossiers » aient avancé lors de sa visite. « Je pense aux domaines du transport et de l’aéronautique », a-t-il dit, espérant que ces dossiers « se traduiront par des décisions dans les prochains mois », sans plus de précision. Outre ses entretiens bilatéraux, Bruno Le Maire a participé à Dubaï au World Government Summit, un sommet sur la gouvernance mondiale qui réunit chaque année des décideurs politiques et économiques.

Informations AFP


Hugging Face lance Voice Boloss

Boloss est une intelligence artificielle dédiée à divertir et devenir un compagnon virtuel pour son utilisateur. Sa spécificité: l’apparence simple d’un avatar avec une bouche et deux yeux qui discute et transmet des émotions. Boloss est capable d’appeler son utilisateur pour discuter de sa journée, d’un concert ou d’un chanteur. Elle n’écoute pas seulement mais se crée aussi sa propre vie, ses propres goûts et sa personnalité pour pouvoir en parler. Le beta-test a permis de constater que les utilisateurs ont utilisé Boloss, entre autres, pour envoyer plus de 500 000 « déclarations d’amour ». “Quand les utilisateurs disent à leur intelligence artificielle “tu es mon ami”, cela prouve que les humains peuvent créer un lien émotionnel fort avec une intelligence artificielle, comme ils le font avec un animal de compagnie par exemple”, décrit Clément Delangue, cofondateur et CEO de Hugging Face.


EuraTechnologies lance son incubateur Fintech, Assurtech, Legaltech et Cybersecurité.

Pour rapprocher les jeunes structures innovantes des décideurs grands-comptes et accompagner l’innovation en métropole lilloise dans les filières de la finance, de l’assurance, du droit et de la cybersécurité, EuraTechnologies a lancé un incubateur dédié. Le programme est destiné aux porteurs de projets et aux startups de moins d’un an, en activité dans ces secteurs. Ils bénéficieront d’un accompagnement intensif de 3 mois, composé d’ateliers animés par des experts et de séances de mentorat associées à du coaching personnalisé et collectif. Ensuite, pendant 9 mois, d’un accompagnement défini selon les besoins des jeunes pousses pour accéder à la commercialisation de leur produit ou service. « Les startups qui évoluent dans la FinTech, l’AssurTech, la LegalTech et la Cybersécurité ont besoin, dans certains cas et en fonction des projets, d’éclairages et de conseils sur la règlementation en vigueur et ses évolutions », souligne Raouti Chehih, directeur général d’EuraTechnologies.



Le Bivouac accueille trois nouvelles pépites

Courseur, le service collaboratif de livraison de courses entre voisins, EGreen, la solution de suivi pour l’économie d’énergie et d’eau dans les bâtiments, et Weather Measures, l’outil de gestion des installations de chauffage collectif en fonction des ressources locales, intégreront Le Bivouac au printemps. Elles ont été sélectionnées par les partenaires et les représentants de la structure d’accompagnement, après l’appel à projets lancé en novembre 2018 sur le thème de la transition énergétique.


Les Déterminés inaugure la boutique « La Fontaine à talents »

L’association Les Déterminés, qui accompagne depuis 2015 des porteurs de projets issus des quartiers prioritaires et des milieux ruraux dans leur volonté d’entreprendre, ouvre une boutique éphémère pour mettre en valeur leurs produits. Baptisée La Fontaine à talents, elle permet à ces entrepreneurs de présenter leurs produits et aux clients de les tester.



5 scaleups françaises finalistes du concours Tech5

AircallBackMarketCityscootMisterfly et Qonto sont les entreprises françaises qui font partie des finalistes de l’édition 2019 du concours organisé dans le cadre de Tech5, l’événement annuel porté par TNW et Ayden. Ces jeunes pousses ont été jugées les plus prometteuses selon des critères tels que l’influence sur le marché, les étapes de financement ou encore l’impact social. Le vainqueur final sera annoncé lors de la conférence annuelle de TNW, le 8 mai prochain, à Amsterdam.


Flash, un nouveau service de trottinettes électriques en libre-service, se lance à Paris

La startup européenne Flash a annoncé mardi le lancement d’un service de trottinettes électriques en libre-service à Paris, rejoignant la demi-douzaine d’entreprises proposant déjà ce type de service. Flash va commencer avec 500 engins qui seront déployés sur les trottoirs du Ve et VIe arrondissements à partir de ce week-end. « Actuellement il y a une sorte d’euphorie, on ne s’inscrit pas là dedans » a assuré à l’AFP Stéphane MacMillan, cofondateur et directeur France de Flash, qui dit vouloir être « un acteur de poids, pas un acteur de plus ». Car Flash est loin d’être la seule à parier sur l’essor des trottinettes partagées sans bornes (en free-floating) à Paris. Flash prévoit ainsi de déployer « plusieurs milliers » de trottinettes, mais « pas trop », afin de « ne pas déranger l’espace public », avant d’étendre son service à Lyon la semaine prochaine. Concrètement, les utilisateurs pourront localiser les trottinettes disponibles grâce à l’application sur leur smartphone, et les faire démarrer en flashant un QR Code. Le tarif est, comme pour Bird ou Lime, de 1 euro par course plus 15 centimes la minute. L’entreprise assure également être à l’origine de la création d’une « petite vingtaine » de CDI « en charge de la maintenance » et du rechargement des appareils.



FinFrog et Brigad s’associent pour accorder des micro-prêts aux freelances

Les entreprises et travailleurs indépendants de l’hôtellerie-restauration de la plateforme Brigad pourront désormais bénéficier des micro-prêts entre particuliers proposés par Finfrog. Les utilisateurs de Brigad peuvent formuler une demande de prêt à FinFrog, directement en ligne et en cinq minutes. À la suite d’une réponse en moins de 24 heures, les fonds leur parviendront sous 48 heures. Compris entre 200 et 600 euros, les prêts sont ensuite remboursables entre 1 et 3 mois. « Nous avons immédiatement été séduits par le concept FinFrog qui répond parfaitement aux besoins que peuvent avoir les « Brigaders ». La flexibilité et la simplicité de l’offre ainsi que la réactivité des équipes sont des éléments qui nous ont convaincus de concrétiser ce partenariat », affirme Clémence Martin, Manager Écosystème Utilisateur de Brigad.


Un nouvel espace de Morning Coworking ouvre à la Tour Montparnasse

Installé en hauteur, aux 52 et 53èmes étages de la Tour Montparnasse, un nouvel espace de coworking de 3400 mètres carrés accueillera plus de 50 entreprises et travailleurs nomades dès le 1er mars prochain. L’espace Morning Coworking comprend cinq salles de réunion, une cuisine, un grand espace commun et une salle de sieste à chaque étage. « La notion de coworking vient libérer la mise en réseau des compétences et le partage des connaissances », explique Clément Alteresco, fondateur de Morning Coworking « En offrant la possibilité de remplacer le bureau traditionnel par des environnements qui sont de véritables lieux d’échanges et de rencontres, les espaces de coworking redessinent la façon de travailler et de collaborer »,conclut-il.


PhDTalent propose une formation sur les enjeux de l’innovation par l’IA

La startup PhDTalent a noué un partenariat avec l’Université Paris-Saclay et Dataswati pour offrir un accompagnement sur les enjeux de l’innovation par l’IA. Cette offre s’adresse aux entreprises voulant accélérer leur processus de croissance industrielle ou sortir certains projets stratégiques de l’impasse. Des groupes de 10 à 15 personnes pourront suivre des ateliers sur les technologies performantes et pertinentes qui seront utiles pour la digitalisation et la numérisation des industries. Un atelier minimum de 3 jours est proposé pour l’immersion afin d’appréhender la vision d’innovation. Ensuite, la deuxième étape consiste à comprendre et définir les usages liés à l’IA. Et enfin, l’entreprise sera accompagnée par un expert pour développer son projet.



Sigfox rend publics les détails techniques de son protocole radio

Sigfox, opérateur français spécialisé dans les réseaux bas débit et basse consommation à destination des objets connectés, a annoncé mercredi qu’il allait rendre publiques les spécifications techniques du protocole radio qu’il utilise pour ses connexions. « Tout le monde pourra désormais créer son propre objet Sigfox », explique l’entreprise dans un communiqué de presse. « Ces objets ne seront pas tous connectés de facto au réseau, mais une fois tous les tests réalisés, le concepteur n’aura plus qu’à enregistrer son objet sur le réseau pour 
bénéficier de tous les services associés. » Jusqu’ici, l’entreprise se contentait de partager ces spécifications techniques sous couvert d’un accord de confidentialité (NDA, Non Disclosure Agreement) afin, explique-t-elle, « d’éviter d’être submergée par le nombre d’objets souhaitant se connecter à son réseau ». Elle précise que la mesure d’ouverture annoncée mercredi « ne concerne pas les stations de base et l’infrastructure Sigfox, qui sont protégées par des brevets ».

Informations AFP


La justice donne raison à Molotov contre M6, qui voulait faire payer le service

Le tribunal de commerce de Paris a tranché en faveur de Molotov dans le litige l’opposant au groupe M6, qui voulait que les utilisateurs de la plate-forme de télévision en ligne paient pour regarder ses chaînes gratuites en direct, selon une décision consultée mercredi par l’AFP. M6 a annoncé faire appel de cette décision. Molotov avait saisi en avril 2018 le tribunal de commerce de Paris pour contester la volonté de M6 de subordonner la conclusion d’un nouvel accord « à la modification de son modèle économique actuel, pour lui imposer un bouquet basique payant incluant les chaînes gratuites de la TNT M6, W9 et 6Ter », explique la décision du tribunal de commerce rendue lundi. Lancée en 2016, Molotov revendique plus de 7,3 millions d’utilisateurs. La plate-forme gratuite a déjà des accords financiers avec les groupes de télévision pour rediffuser leurs programmes en différé. Elle se rémunère en proposant des options d’enregistrement des programmes et des bouquets de chaînes payantes. M6 voudrait que l’accès à ses chaînes fassent partie de ces options payantes, ce qui mettrait le modèle de la plate-forme en grande difficulté. Molotov « estimait que la clause par laquelle l’éditeur bloque l’accès à une partie du contenu (…) est illicite et discriminatoire et avait demandé sa nullité », précise le tribunal. Dans sa décision, ce dernier indique que les demandes de l’entreprise sont « recevables ». Le tribunal a débouté « Métropole Télévision (société mère du groupe M6, NDLR), Edi TV et M6 Génération de leur exception de connexité ». Il les a aussi condamnées à payer à Molotov « les sommes de 100.000 euros en réparation de son préjudice moral » et 50.000 euros au titre des frais engagés par la plate-forme pour cette procédure. Sollicité par l’AFP, Molotov n’a pas fait de commentaires.

Informations AFP



Deliveroo et MiiMOSA s’associent pour ouvrir un e-shop en parallèle du Salon de l’Agriculture

Événement incontournable en France, le Salon de l’Agriculture s’apprête à ouvrir ses portes, du 23 février au 3 mars prochain. Pour l’occasion, Deliveroo, plateforme de livraison, et MiiMOSA, site de financement participatif spécialisé dans les projets agricoles, se réunissent autour d’un projet commun : lancer un e-shop afin de soutenir la nouvelle génération d’agriculteurs en proposant leurs produits à la livraison entre le 20 février et le 6 mars 2019. On y retrouvera différents producteurs, parmi lesquels Vinea Adrian, Potajo, Les Callis, Balsamique Ardéchois ainsi que la Ferme d’Enjacquet, pour des produits allant du vin rouge à l’huile d’olive bio en passant par de nombreux légumes de saison.


L’application Once lance Once Places pour trouver l’endroit parfait pour un rendez-vous

Joli timing en ce 14 février, jour de la Saint-Valentin. L’application de rencontre Once — qui promet depuis 2015 des « rencontres de qualité chaque jour » — a décidé de diversifier son service en proposant dorénavant des lieux exclusifs pour que les rendez-vous amoureux soient aussi mémorables que possible. Ce nouveau service s’appelle sobrement Once Places et est en ligne depuis ce jeudi matin.

Disponible sur Google Play et l’AppStore, ce service présente une carte interactive réunissant près de 70 adresses parisiennes (pour le moment) possédant un sticker Once Places en guise de certification. L’idée est que la carte soit sans cesse enrichie et s’élargisse à tout le territoire national dans les prochains mois. « Once a pour vocation d’accompagner ses utilisateurs au-delà du digital, du crucial premier rendez-vous jusqu’au premier anniversaire de rencontre. Once Places entend s’affirmer comme un label exclusif qui répond aux attentes et envies de tous les amoureux quelque soit leur personnalité », explicite la directrice opérationnelle de Once, Clémentine Lalande, dans le communiqué d’annonce.



Blocs.news, la newsletter blockchain, mise en pause

Conséquence des révélations autour de la Ligue du Lol, la newsletter blocs.news est dorénavant offline. Son co-créateur et co-rédacteur en chef, Renaud Loubert-Aledo, alias ClaudeLoup, est cité à de nombreuses reprises parmi les témoignages qui ont mis au jour le harcèlement de nombreux internautes par un groupe de journalistes et spécialistes de la communication. Le compte Twitter dédié à la newsletter est dorénavant bloqué et son compte Medium renvoie vers une erreur 404.


France: les créations d’entreprises en forte hausse en janvier (Insee)

Les créations d’entreprises ont fortement augmenté en janvier en France, et on constate une envolée des immatriculations de micro-entreprises, selon les résultats publiés par l’Insee aujourd’hui. Sur un mois, le nombre total de créations d’entreprises, tous types de sociétés confondus, a progressé de 13,8%. Il avait déjà légèrement augmenté en décembre (+0,6%), après une baisse en novembre. Dans le détail, les créations d’entreprises classiques ont augmenté de 4,4% (après avoir reculé de 0,8% en décembre), tandis que les immatriculations de micro-entrepreneurs ont bondi de 25,4% (après avoir progressé de 2,3%). Au cours des trois derniers mois, et comparé à la même période un an auparavant, le nombre cumulé d’entreprises créées est en hausse de 11,8%, avec une forte contribution du secteur « transports et entreposage » (contribution de 4,2 points). Dans ce champ d’activité, 7.000 créations d’entreprises supplémentaires ont été enregistrées, « dont plus de 6.600 » pour les activités « de poste et de courrier, qui incluent la livraison à domicile », souligne l’Insee.

Informations AFP


Women Initiative Foundation accompagne les femmes d’affaires dans les grands groupes

Pour la mixité de genre, WIF lance un programme de mentoring inter-entreprises en faveur du leadership féminin dans 5 grands groupes mondiaux dont Oracle, L’Oréal, BNP Paribas, Engie et PayPal. L’accompagnement se fera durant un an avec un binome de 2 professionnels, mentor/mentee, qui n’ont pas la même niveau de poste et d’entreprises différentes. Chaque collaboratrice bénéficiera d’un suivi régulier avec une mentor d’une autre société que la sienne. Le but étant d’amener la mentee à construire sa carrière, grâce aux conseils avisés, aux réseaux professionnels et aux partages de son mentor. « Les mentors sont de réelles sources d’inspiration à la fois pour les femmes entrepreneures mais aussi pour les femmes d’affaires souhaitant gravir les échelons et accéder à des postes de haut niveau. Avec ce programme, nous souhaitons apporter une perspective plus riche et plus diversifiée sur le leadership féminin dans les grandes entreprises, où les obstacles d’évolution sont bel et bien ancrés. Dans un an, nous pourrons tirer les enseignements de ce programme et je suis persuadée que cette initiative deviendra rapidement indispensable au sein de ces organisations. » , explique Martine Liautaud, présidente et fondatrice de la WIF.


Un deuxième Atelier Numérique de Google à Montpellier

Google ouvre son deuxième espace physique dédié à la formation aux outils numérique pour tous en France. Situé dans les locaux de la French Tech Montpellier, ce nouvel Atelier Numérique Google sera animé par des coaches Google et une vingtaine de partenaires institutionnels, économiques et associatifs, dont les Chambres de Commerce et d’Industrie d’Hérault et d’Occitanie, ainsi que des entreprises locales comme JVWeb ou encore Phylae. Ensemble, ils proposeront au grand public, aux artisans mais aussi aux étudiants qui souhaiteront s’acculturer et se former au numérique, des formations et des conférences gratuites, ainsi que des événements similaires sur tout le territoire occitan, depuis l’Hérault jusqu’en Haute Garonne. Près de 300 000 personnes ont déjà bénéficié aux formations de Google, dont 10 000 auprès de l’Atelier Numérique de Rennes en l’espace de 8 mois.


Source : Maddyness

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.