En bref les informations Startups de la semaine 09-2019

Toutes actualités Startup de la Semaine

Les informations startups

à coté desquelles

il ne faut pas passer.

par Jerome le 01 mars 2019 à 20:00.


Click&Boat annonce l’ouverture d’un bureau marseillais

Cap sur Marseille ! La startup de location de bateaux Click&Boat vient d’annoncer l’ouverture d’un nouveau bureau situé dans la citée phocéenne, à deux pas de célèbre Vieux-Port. Si l’offre de réservation était déjà disponible sur Marseille, ainsi que dans 50 autres villes dans le monde, c’est une équipe de 15 personnes qui va s’installer dans le sud de l’Hexagone. Une cinquantaine de recrutements devraient être effectués dans les 18 prochains mois pour rejoindre cette antenne, dont une vingtaine avant l’été pour faire face au pic de réservations. L’inauguration aura lieu début mars, afin que le bureau soit opérationnel avant les beaux jours.


Frédéric Vidal et Thomas Pesquet lancent le concours étudiant Génération ISS

L’espace, cette nouvelle frontière. Toujours aussi fascinant, celui-ci reste la cible de nombreux projets d’exploration ou d’étude et continue de faire rêver grands et petits. L’initiative Génération ISS s’adresse avant tout à ces derniers, puisqu’elle consiste en un concours destinés aux étudiants afin d’imaginer des projets et des expériences à réaliser à l’occasion de la prochaine mission de Thomas Pesquet à bord de la station spatiale internationale. Ce dernier est à l’origine de l’initiative, aux côtés de Frédéric Vidal (ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation) et de Jean-Yves Le Gall, président du CNES. Les trois meilleurs projets imaginés par des équipes d’étudiants seront dévoilés le 20 juin prochain lors du Salon international de l’Aéronautique et de l’Espace au Bourget. Des projets qui pourront tout aussi bien être médiatiques, artistiques, technologiques que scientifiques. Ceux choisis auront alors la chance d’être portés par le CNES et réalisés au sein même de l’ISS par Thomas Pesquet.


Bpifrance se renfloue en vendant ses parts dans Eutelsat

Bpifrance a indiqué vendredi que la vente de 6,67% de sa participation au capital de l’opérateur européen de satellites Eutelsat, annoncée jeudi, avait été réalisée pour environ 285 millions d’euros à la banque publique. Bpifrance s’est séparée de 15,5 millions de titres via un placement auprès « d’investisseurs qualifiés ». « Cette opération de cession partielle s’inscrit dans la cadre d’une gestion dynamique de notre portefeuille et permettra à Bpifrance de financer le développement d’autres sociétés en croissance, souligne Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance.

Maddyness avec AFP



Le Pépite France Challenge dévoile les 11 lauréats de sa troisième édition

Le Pépite France Challenge, concours organisé par le réseau d’étudiants-entrepreneurs qui lui donne son nom, a pour but de pousser au défi la jeunesse et ainsi déceler les futurs grands joueurs de la startup nation. Dix lauréats ont été sélectionnés par des entreprises partenaires, tandis que le onzième a été choisi par le public. Voici la liste des gagnants, annoncée lors d’une cérémonie de remise de prix au Salon des Entrepreneurs début février : ACTAmritaBiomédé, Bib-Show, Electrikwalk, IlyaKohepUnicoMy SunnyCareWhen Your Eyes Speak et Sauce Moutard.

 


Les candidatures sont ouvertes pour le Forum Seeds&Chips à Milan

10 startups françaises de la Foodtech, emmenées par Bpifrance et Business France, participeront au Forum Seeds&Chips à Milan du 6 au 9 mai prochain. À l’issue d’un appel à candidatures qui court jusqu’à fin mars, et d’une sélection par un jury début avril, les 10 lauréats se réuniront lors d’un « bootcamp » le 17 avril chez Bpifrance pour se rencontrer et se préparer à cette mission. Ainsi, ils pourront bénéficier d’un programme sur-mesure incluant la possibilité d’assister et d’intervenir lors des conférences sur la réduction de la consommation de plastique, le magasin alimentaire de demain, ou encore l’alimentaire et la blockchain. Des rencontres avec des clients, partenaires et investisseurs potentiels pourront également s’organiser. En outre, un espace d’exposition spécialiement dédié à la French Tech leur sera ouvert.



Agrikolis s’associe avec Cdiscount pour déployer 30 points de retrait de proximité à la ferme

Agrikolis et Cdiscount lancent un partenariat pour déployer 30 points de retrait au sein des exploitations agricoles, pour les produits de plus de 30kg. Cette offre de livraison permettra aux clients de Cdiscount de sélectionner un relais Agrikolis et le créneau horaire qui leurs correspondent pour le retrait des colis. En outre, l’offre inclut également l’aide au chargement des produits par l’agriculteur et d’autres services complémentaires liées à l’exploitation agricole, comme une vente de produits de la ferme. L’intégralité des produits de plus de 30kg (gros électroménager, TV, univers de la maison…), soit plus de 7500 références, est éligible au service. Ainsi, dans un premier temps, 6 relais sont désormais opérationnels en région Hauts de France. Un déploiement à plus grande échelle est ensuite prévu à partir de juin 2019, sur une trentaine de relais.

« Chez Cdiscount nous sommes convaincus que la supply chain de demain allie innovation et responsabilité sociétale et environnementale. C’est pourquoi nous sommes très heureux de ce partenariat avec Agrikolis qui permet à la fois d’offrir à nos clients, vivant en zone rurale ou péri-urbaine, un service de livraison plus proche d’eux et de favoriser le lien entre nos clients et les producteurs locaux », explique Pierre-Yves Escarpit, directeur général adjoint en charge de la supply chain chez Cdiscount.


Yeeld, nouvelle néobanque dédiée à l’épargne

La néobanque Yeeld fait son entrée sur le catalogue d’applications accessibles en France du géant américain Apple. Cette jeune pousse française se présente comme « la seule néobanque entièrement dédiée à l’épargne » et
affirme vouloir offrir des services aux personnes en France qui n’épargnent pas du tout. Dans cette optique, Yeeld propose notamment des services pour « épargner sans s’en rendre compte », accompagnés d’une carte bancaire physique.

Informations AFP



Coup d’envoi du Next40

Le secrétaire d’Etat chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi, a lancé la procédure de sélection du Next40 : 40 startups françaises, choisies en fonction de leur potentiel de rayonnement mondial et leur capacité à avoir un impact positif “sur la planète et les humains”. Les entreprises identifiées recevront un prix et participeront à des
événements. Pour être éligibles, les startups doivent soit appartenir à la promotion 2018-2019 du Pass French Tech, soit avoir levé plus de 10 millions d’euros sur les deux dernières années, soit justifier de plus d’un million d’utilisateurs.

Informations AFP


Shake’Up lance son 3ème appel à projets international

L’accélérateur de startups du cabinet WavestoneShake’Up, se propose d’accueillir des jeunes pousses françaises à New York pour cette nouvelle édition 2019. À la clé pour la plus prometteuse d’entre elles : un accompagnement sur-mesure dans les bureaux du cabinet. Elle pourra ainsi bénéficier du réseau international des bureaux de Wavestone, d’expertises et de conseils adaptés à son stade de développement et à ses objectifs mais aussi de mise en relation avec les clients du cabinet pour de potentielles synergies. Pour postuler, il faut disposer d’une activité BtoB dans les terrains d’excellence de Wavestone (sectoriels, fonctionnels, technologiques), ne pas avoir de bureau aux États-Unis mais avoir atteint un stade de développement avancé soit une existence d’au moins 7 ans. L’appel à projets est ouvert jusqu’au 22 mars, pour une évaluation et une pré-sélection de dossier dossiers d’ici la mi-avril. Enfin, le grand vainqueur sera annoncé à l’issue des pitchs dans les locaux de Wavestone à La Défense. Déposez votre candidature ICI.


Une campagne Snapchat sur l’enseignement agricole menée par le ministère de l’agriculture

Faire connaître près de 200 métiers et les perspectives de la filière agricole auprès de jeunes de 13 à 26 ans, tel est le but du ministère de l’agriculture et de l’alimentation dans cette campagne Snapchat. Pour cela, sous le slogan « L’aventure du vivant – les métiers grandeur nature », elle s’adresse directement aux jeunes collégiens et lycéens sur le réseau social au fantôme, avec des messages sur les formations liées à la nature. Des liens renvoient vers les informations présentées sur le site du ministère. En outre, la campagne s’étend sur d’autres réseaux sociaux comme Facebook et Youtube, grâce à un partenariat avec L’Agriculture a la cote. Il s’agit entre autres de vidéos de témoignages de lycéens en cours de scolarité ou encore du cofondateur de la startup Agriconomie, formé dans l’enseignement agricole.


L’inclusivité à l’école sera le maître-mot de la prochaine édition de Startup For Kids

En partenariat avec la direction numérique du ministère de l’éducation nationaleStartup For Kids organise une édition spéciale « Chacun ses superpouvoirs » dédiée à l’inclusion scolaire des enfants à besoins éducatifs particuliers. Elle se déroulera à l’école de programmation 42 les 24 et 25 mars prochains. Celle-ci concerne tous les enfants car chaque enfant a des besoins différents (autiste, ayant des troubles moteurs, visuels ou auditifs…) et doit bénéficier de solutions adaptées. Ainsi, les participants seront amenés à mettre à profit leur créativité afin de repenser leur salle de classe dans des ateliers de groupes animés et un hackathon pour les enfants à partir de 8 ans les aidera à imaginer un outil révolutionnaire pour rendre une salle de classe plus inclusive. En outre, une découverte du code grâce aux élèves de 42 sera également disponible.


La Cnil lève sa mise en demeure contre la startup Vectaury

L’autorité française de protection des données personnelles, la Cnil, a levé mardi sa mise en demeure contre la startup Vectaury, spécialisée dans le ciblage publicitaire grâce aux données de géolocalisation d’utilisateurs de smartphones. Vectaury avait été épinglée le 8 novembre 2018, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) lui reprochant d’exploiter des données d’utilisateurs de smartphones sans accord clair de leur part. Ces pratiques allaient à l’encontre du nouveau Règlement européen sur la protection des données (RGPD), adopté en mai 2018. Pour échapper aux sanctions, Vectaury a modifié son outil de recueil du consentement (CMP) « pour que les utilisateurs de mobiles puissent avoir une information plus accessible et détaillée et, ainsi, manifester activement leur choix sur l’utilisation des données à des fins marketing et publicitaires », a fait savoir la jeune pousse dans un communiqué.

La Cnil reprochait également à Vectaury d’exploiter sans consentement valable des données d’internautes recueillies lors des offres d’enchères publicitaires en temps réel. En quelques secondes, ces systèmes automatisés permettent de détecter qu’un internaute présentant tel ou tel profil de consommation est en ligne et de mettre aux enchères auprès des annonceurs le message publicitaire qu’il est possible de lui adresser. Pour se conformer aux exigences de la Cnil, Vectaury a annoncé avoir mis en place un nouvel outil permettant de vérifier si les applications mobiles où elle vend des espaces publicitaires respectent bien le RGPD.

L’entreprise dit vouloir « aller encore plus loin » dans les prochains mois « en proposant de nouvelles innovations qui bénéficieront aux utilisateurs et aux professionnels ». Vectaury est la quatrième startup de ce type à avoir été visée par la Cnil depuis l’entrée en vigueur du RGPD. Toutes ont aujourd’hui régularisé leur situation.

Maddyness avec AFP


Dell et la CCI du Val de Marne s’engagent pour l’entrepreneuriat féminin

Vingt dirigeantes de TPE/PME seront accompagnées par Dell et la CCI du Val de Marne, dans le développement de leur entreprise. Un accompagnement qui s’inscrit dans le cadre d’un partenariat pour le programme Sup’ExcELLEnce. Elles bénéficieront entre autres de formations et d’accompagnement en continu, avec un focus sur le leadership et le networking, de séances de cross mentoring, ainsi que de séances de média training animées par les équipes de Dell France. Le programme débutera le 18 mars prochain et s’achèvera le 12 décembre, incluant un voyage à Berlin en immersion dans l’écosystème startup du 13 au 15 novembre.


Withings offre l’expertise Petit Bambou

Withings a signé un partenariat avec le service de méditation Petit BamBou. Les utilisateurs de l’application Health Mate, conçue par Withings, ont accès à 21 séances offertes pour adopter les techniques de méditation. Un coaching permet également de lutter contre la dépression, les douleurs chroniques, l’hypertension ou les addictions. Cette offre s’adresse à tous ceux qui sont sensibles aux questions de bien-être, débutant la méditation ou non. Pour en bénéficier, il suffit de télécharger l’application Health Mate disponible sur iOS et Android.


BCG Paris lance BCG Digital Ventures

Le cabinet de conseil en management et en stratégie BCG ouvre BCG Digital Ventures à Paris pour renforcer sa présence mondiale. L’objectif de la structure ? « Aider les grandes entreprises à lancer de nouvelles activités à dominante technologique (Blockchain, IA, objets connectés…)« , précise Caroline Vion qui dirige BCG Digital Ventures. Le tout en moins d’un an, avec comme exemple récent le lancement des scooters Coup.


noCRM.io ouvre quatre nouveaux bureaux à l’international

La solution de prospection commerciale noCRM.io annonce l’ouverture de bureaux à New York, Milan, Berlin et Moscou. Elle peut ainsi proposer son application de prospection commerciale en 7 langues: français, anglais, espagnol, portugais, allemand, italien et russe. « Dès le lancement de noCRM.io, nous avons détecté un très fort intérêt pour notre application à l’international. Nous avons compris l’importance de nous adresser à nos clients localement, dans leur langue« , explique Sunny Paris, CEO et cofondateur de noCRM.io. Elle projette de s’installer en Italie, en Allemagne, en Russie et de renforcer sa présence en Etats-Unis. En outre, la plateforme offre dès à présent des logiciels et des connecteurs, intégrés dans son application, pour permettre aux équipes de ventes de petites et moyennes entreprises qui l’utilisent de travailler plus simplement avec leurs outils habituels.



Big Drama propose aux entreprises de s’imprégner de l’ambiance cabaret

Close propose un concept innovant dans la production de spectacles immersifs. Il s’agit d’une expérience qui fait entrer les spectateurs directement dans l’univers du cabaret Le Phénix, dernier refuge de liberté et de folie dans le Paris de 1917, avec la possibilité de circuler librement dans les couloirs, les escaliers et d’autres espaces mystérieux. Outre les décors répartis sur trois étages, des animations sur-mesure comme un shooting photo sur plaque de verre avec un vrai appareil photo 1900 peuvent aussi être proposées. L’endroit est accessible via l’achat de billets groupés ou éventuellement la privatisation pour une soirée d’entreprise.


La mairie de Paris lance une application pour consulter les  jeunes Parisiens

La mairie de Paris s’associe officiellement à l’association « Entendre La France » pour développer une application permettant aux jeunes de s’exprimer sur Facebook Messenger. Le but étant de les inciter à participer à la vie citoyenne dans le cadre du Grand Débat via leur smartphone. Il suffit de chercher « Entendre La France » sur Facebook Messenger et, en 10 minutes, un jeune peut accomplir son devoir citoyen au Grand Débat. Trois semaines après son lancement, l’application a déjà recensé 200 000 contributions, avec plus de 75% de répondants de moins de 35 ans. « Nous devons relever un enjeu démocratique majeur : faire venir les jeunes dans les dispositifs de participation citoyenne, les faire participer. Nous savons qu’il n’est pas aisé de les mobiliser, qu’il faut trouver des moyens différents qui correspondent plus à leur mode de vie. Ils utilisent beaucoup Messenger, nous leur proposons donc, via Messenger et cette association, de donner leur point de vue, d’exprimer leurs idées… Pour que leur voix soit entendue, et que la conférence de consensus parisienne se nourrisse aussi des contributions des jeunes », explique Anne Hidalgo, maire de Paris.

 



Source : Maddyness

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.